Navigation – Plan du site
Dossier thématique : Actes de la journée d'études doctorales en histoire des techniques (8 mars 2004)

Une nouvelle branche d’industrie : l’art d’extraire la gélatine des os dans la première moitié du xixe siècle

A new industrial sector : the extraction of gelatine from bones during the first half of the nineteenth century
Céline Lieffroy
p. 37-48

Résumés

L’histoire de la gélatine est traditionnellement marquée par un échec, celui de Jean-Pierre-Joseph d’Arcet (1777-1844) de créer un aliment nouveau. L’objet de ce travail est de revenir sur ce point de vue en montrant au contraire comment cette substance est devenue, au cours de la première moitié du XIXe siècle, l’objet d’une nouvelle branche d’industrie. Les travaux du chimiste industriel d’Arcet sur les procédés d’extraction comme son attention portée à l’adéquation des qualités de la production aux différents marchés (gélatine alimentaire ou colle d’os) posèrent les bases de cette industrie. La production put alors s’organiser et les usages se diversifier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Céline Lieffroy, « Une nouvelle branche d’industrie : l’art d’extraire la gélatine des os dans la première moitié du xixe siècle », Documents pour l’histoire des techniques [En ligne], 14 | 2e semestre 2007, mis en ligne le 09 novembre 2010, consulté le 28 mai 2017. URL : http://dht.revues.org/1189

Haut de page

Auteur

Céline Lieffroy

CDHTE-Cnam

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page