Navigation – Plan du site
Dossier thématique : Actes de la journée d'études doctorales en histoire des techniques (8 mars 2004)

Le transfert technique et ses avatars : le cas de la Russie

Technical transfer and avatars : the Russia case
Irina Gouzévitch
p. 14-23

Résumés

Ce texte n’est pas un article à proprement parler même s’il en recèle les traits. Il s’agit plutôt d’un survol qui tente de présenter, dans ses plus grandes lignes, une thèse consacrée à la problématique très prenante de la circulation du savoir technique. Les divers aspects de cette problématique font aujourd’hui l’objet d’examens attentifs de la part des historiens de plusieurs disciplines. Ils concernent aussi bien des échanges entre les pays que la mise sur pied des réseaux de circulation embrassant des aires culturelles et géographiques multiples, voire des continents tout entiers. Dans le cas que j’étudie, un exemple concret a été retenu, celui de la Russie moscovite et impériale, et de ses relations techniques complexes avec l’Europe, ceci sur une période longue de trois siècles. Ce regard permet de voir le processus en évolution, des débuts encore timides à une véritable percée cognitive, mais aussi d’en suivre les diverses filières, de la circulation des hommes et des objets techniques à celle, parfois plus sinueuse, des idées et des textes et d’en évaluer l’impact.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Irina Gouzévitch, « Le transfert technique et ses avatars : le cas de la Russie », Documents pour l’histoire des techniques [En ligne], 14 | 2e semestre 2007, mis en ligne le 09 novembre 2010, consulté le 25 avril 2017. URL : http://dht.revues.org/1158

Haut de page

Auteur

Irina Gouzévitch

Centre Alexandre Koyré, EHESS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page